Forum ouvert en janvier 2012 - exclusivement dédié aux appareils photo reflex numériques Pentax
 
PortailAccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 K3 : travailler en matricielle avec la mesure liée au collimateur ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FREDD
Argent
Argent
avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 26/01/2014
Age : 46
Localisation : Paris

MessageSujet: K3 : travailler en matricielle avec la mesure liée au collimateur ?   Mar 02 Sep 2014, 12:42 pm

Alors ...

Nos boitiers Ricoh-Pentax, particulièrement les séries K5, K5II, K5IIs, K3 ... proposent tous de pouvoir travailler l'exposition sur plusieurs modes.

- Le mode spot qui fait la mesure sur un point précis infime et permet de controler une exposition de manière très fine
- Le mode pondéré central qui tient compte de l'ensemble de la scène avec une pondération importante sur la zone centrale
- Le mode matriciel qui va analyser la scène

Je ne vais pas refaire un laïus sur ces trois modes et leur usage ce n'est pas l'objectif ( 18-55 ? ;-) ).

Une fonction à l'image des boitiers professionnels permet de lier et pondérer la mesure d'expo sur le collimateur AF choisi.

C'est une fonction de taille qui est particulièrement utile en mesure spot sur K3 ou elle suit le collimateur et n'est plus "blindé au centre" et matricielle (tous boitiers cités confondus) à de multiples titres :

- En mode spot (k3), cette fonction permet de lier la mesure spot non plus seulement sur le point central mais sur le collimateur choisi, vous comprendrez dès lors la praticité de la chose puisqu'il suffira de cadrer, de choisir son sujet avec un point AF et la mesure spot sera faite sur ce point de sujet,
- En mode matricielle, cette fonction permet de ponderer la mesure matricielle en attachant une plus grande importance au collimateur choisi, par conscéquent au sujet

On lit souvent que la mesure matricielle est très fiable dans 90% des cas et c'est une réalité.

Le fait de lui adjoindre une préférence sur le sujet visé renforce encore sa précision pour délivrer une image bien exposée de base dans la majeure partie des cas de figure, dans les autres cas elle permet d'obtenir un raw avec une expo équilibrée de manière optimale même si alors des zones peuvent rester bouchées ou sensiblement surex, le fait d'en avoir tenu compte à l'expo sur le sujet permettra d'obtenir un fichier raw non pas parfait mais facilement corrigeable et dans les limites BL HL interessantes et exposé au mieux pour le sujet.

Mais ce n'est pas le seul avantage de cette liaison de mesure sur le point AF. Si on s’arrêtait à cela et qu'on n'utilisait cette fonction que sur le sujet de mise au point, on n'obtiendrais que des cas moyens équilibrés sans forcément atteindre la quintessence du système ...

Dans un flux de prise de vue changeant on n' à pas forcément le temps de pouvoir "exposer spot" aux petits oignons ...

Dans ce cadre la mesure matricielle optimisée par point af entre en jeux pour délivrer des fichiers toujours bien calés "dans les clous" pour un post traitement futur ... car c'est bien le but sur des scènes à forts contrastes et impossible à faire rentrer dans les capacités des capteurs !

Le gros intérêt hormis donc l'usage en mesure "spot" sur le point choisi va donc être de pouvoir contrôler son expo matricielle - une fois cadré et composé - en donnant une prédominance sur une zone choisie de la scène et renforcer ainsi le pouvoir de la mesure matricielle.

Bien souvent on n'y portera que moyennement attention dans la mesure ou dans la majorité des cas il s'agira d'exposer et de pondérer la matricielle sur le sujet lui même, cependant la technique de pouvoir pondérer sur d'autres points s’avérera diabolique dans bien des cas particuliers pas tant isolés que ça ... et permettra d'obtenir un raw diablement bien équilibré pour un passage futur obligatoire en post traitement (pour une scène à forts écarts).

Dans quels cas et comment ?

J'ai ce matin pour illustrer mon propos pris trois JPEG sans prétention mais significatifs de l’intérêt de la méthode :

La scène :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ici on découvre une scène ou l'on est dans le cas typique d'un sujet blanc dont certaines zones sont énormément exposées par un soleil puissant alors que le reste de la scène ce trouve dans l'ombre.

C'est un cas typique d'exposition à fort indice d'il qui est complexe (voir impossible à gerer pour les capteurs qui ne couvrent pas ce champs d'écart lumineux ) à gérer pour les boitiers et pour les photographes.

On pourrait simplement corriger l'exposition à l'aide du bouton iL, ou bien encore passer sur une mesure spot et choisir sa zone de lumière neutre, mais à moins d'être parfaitement rodé à l'exercice, à moins de ce référer à l'histogramme on n'aurait pas forcément un équilibre optimal d'une part.

D'autre part la méthode à employer serait alors moins fluide : Prendre un cliché, consulter l'histo, apporter une correction ou mesurer au bon endroit ( bien qu'avec l'habitude mon oeil ce soit exercé et qu'aujourd'hui je puisse corriger quasiment à la volée, ce n'est pas le cas pour tous ) ...

C'est ici que la fonction lier l'expo au point af va apporter tout son bénéfice :

D'une part on va bénéficier de la précision de l'analyse matricielle des boitier ricoh-pentax qui est parfaitement équilibrée, d'autre part on va choisir quelle zone sera utile pour corriger notre expo et dans notre cas vous l'aurez deviné (pentax et moi c'est du sérieux ;-))) ) ce n'est pas bien évidement la zone franchement éclairée du sujet ... c'est ballot c'est là qu'on voulait faire le point ...

De l'utilisation en image :

Photo 1 : Ici je laisse faire le système comme un grand, je pose mon point d'af sur la bête, je fais le point et je shoote en laissant faire la matricielle sans me poser de question ( ps : j'ai volontairement exacerbé le résultat pour que l'exemple soit flagrant ), vu la quantité de haute lumière sur le sujet (le fait d'avoir lié ou non l'expo au point af ne change pas ici grand chose si ce n'est accentuer la sous ex puisque le focus est fait sur les hautes lumières) dans tous les cas j'obtiendrais une image très sous ex les hl étaient telles que la mesure les a "protégées" ... sauf que ... on ne voit plus rien au reste de la scène alors que mon oeil oui ... et que ce n'est pas le reflet de la réalité ...

Par ailleurs si je peux remonter les basses lumières en post traitement, le fait de ne pas être pil aux limites que mon raw aurrait pu contenir rendra le résultat moins joyeux : augmentation du bruit etc ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Photo 2 :

Mon but est donc d'obtenir facilement un raw optimal dans les limites de retouche des hautes lumières et avec une optimisation au max des basses lumières ...

La liaison de l'expo au point AF est activée (menu c1-5), de visu je sais donc que mes hautes lumières sont réellement très hautes et qu'il y aura un problème avant même de me poser la question de prendre la photo ... puisque je connais désormais le bénéfice que peut m'apporter cette liaison, je vais : Travailler en matricielle mais comme je l'aurais fait en mesure spot !

C'est à dire que je vais :

1/ Cadrer ma scène à mon gout
2/ m'immobiliser pour ne plus modifier mon cadrage ( et donc offrir à mon expo matricielle tout le bénéfice de mon cadrage final sans fausse note )
3/ Choisir le point de lumière moyen qui m’intéresse en déplaçant simplement mon collimateur sur cet endroit ( ici dans l'exemple j'ai choisi une zone ombrée de la bête, qui n'est pas forcément le point le plus médian mais qui est bien parlant pour la démo )
4/ Je mémorise mon expo

A cette étape, j'ai : analysé la scène de manière fine et cadrée comme je le souhaitais ( donc puisque sans recomposition à faire, je dispose bien des bonnes infos de lumière de la scène telle qu'elle sera mesurée par la matricielle ) grâce à la précision de la mesure matricielle (point 1 et 2), puis ... J'ai comme par magie corrigé mon expo matricielle simplement en plaçant mon point AF sur la zone de lumière moyenne ou basse ou haute qui m’intéressait et j'ai mémorisé l'expo (etapes 3 et 4), comme je l'aurais fait mesure spot ( k3 ) mais tout en beneficiant des bienfaits de la matricielle ...

5/ enfin puisque mon expo est optimisée et mémorisée, je déplace mon collimateur à l'endroit ou je voulais faire le point, je fais la mise au point et je shoot.

et ça donne :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Notez que ma zone de surex demeure dans la limite du retouchable et que les zones sombres ce sont optimisées en fonction ...

Bien entendu vu la quantité et la force des hautes lumières présentes, je conserve des zones sombres, cependant j'arrive à un point d'équilibre quasi idéal pour le traitement futur en raw : mes zones très sombres commencent à ce déboucher et sont facilement rattrapables sans trop souffrir, mes zones claires aussi piles à la limite pour un traitement futur ! ( ici encore j'ai un peu exacerbé le système pour les besoins de la démo ) : j'ai donc en toute logique un contenant ( fichier raw ) que j'ai rempli d'un contenu ( la lumière ) de manière optimale pour pouvoir post traiter afin d'assurer le rendu fidèle de la scène impossible à prendre telle qu'elle.

Photo 3 : Suivant le même principe, j’établis la même méthodologie de mesure mais cette fois ci sur une zone franchement sombre de l'image afin de vous montrer la capacité de corriger l'expo matricielle par un point ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les zones sombres sont encore moins bouchées mais les zones très vives perdent un peu plus. Elles vont demeurer cependant toujours rattrapables en raw ! d’où l’intérêt de pondérer l'expo de la matricielle pour ne pas sortir des limites dans 98% des cas ! on est come qui dirait dans "l'exposer à droite" ...


Sur cette scène typiquement difficile ou l'indice il est tel que quelque soit le cas de figure on a la nécessité de faire un choix (puisque toute la lumière ne peut rentrer dans les cases ) classiquement :

-Soit protéger les HL et être en franche sous ex,(spot)
-Soit déboucher les BL et passer des zones en franche surex au risque de ne pas pouvoir les recuperer,(spot)
-Soit sortir le flash,
-Soit obtenir une image dont on sait que le raw brut ne sera pas visuellement le reflet exact de la scène mais dont on sait par contre qu'il sera parfaitement équilibré pour le post traitement indispensable à venir, avec une expo particulièrement optimisée pour ce traitement "sans perte" ...

En utilisant cette fonction de pondération de la mesure matricielle, c'est dans ce dernier cas de figure que l'on va jouer : obtenir un raw le plus équilibré possible pour un post traitement idéal en vue d'un rendu fidèle impossible à capter à la prise de vue.

Bien entendu il s'agit d'un cas d'indice de lumière extrême en l’occurrence, imaginez alors la délicatesse de l'exposition que vous obtiendrez avec un peu d'entrainement sur des scènes moins difficiles, le tout avec une fluidité de mise en oeuvre vraiment très efficace ...

Imaginez aussi pourquoi pas que vous cumuliez à cette méthode l'analyse de la courbe et une correction il (genre +0,3 il )... Difficile d'être plus efficace !

Bonnes photos les amis !



Nota B : dans le cas présent et pour les besoins de l'exemple, j'ai activé tous les automatismes de correction du boitier ( compensation des BL et compensation des HL et j'ai un peu exacerbé le principe ), en désactivant ces fonctions, les résultats sont encore plus fins. Je vous rappelle l'objectif en situations extrêmes : obtenir un fichier brut optimisé le mieux possible pour le post traitement ;-)

Dans cet exemple complexe, pour ma part j'aurais choisi le fichier raw n°3 compensé sur un point sombre, en effet je connais bien les limites de traitement de mes raw de k3 et je sais d'avance que je pourrais récuperer mes hautes lumières un peu surex ( par rapport à la version 2 ) tout en optimisant mes tres basses lumières à la pdv ( j'aurais peut etre meme poussé plus loin en ajoutant +0,3 il mais je ne voulais pas que l'exemple soit faussé )...

Question d'habitudes ... Celà étant dans ce type de cas pour les moins habitués je préconiserais de compenser la mesure matricielle par un point de lumière médian afin de ne pas ce louper et d'être certains de ne pas cramer des hautes lumières ...

Et voilà pour la méthode de la mesure matricielle pondérée par un point af lié à l'expo ... ( il y a bien entendu d'autres méthodes efficaces, cette derniere est cependant tres sécurisante )




Je rapelle encore et encore que l'on est sur un cas "extreme", dans le reste des cas de figure on obtien des resultats "aux petits oignons" ... ;-)
Revenir en haut Aller en bas
FREDD
Argent
Argent
avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 26/01/2014
Age : 46
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: K3 : travailler en matricielle avec la mesure liée au collimateur ?   Mar 02 Sep 2014, 2:18 pm

En cas de lumières changeantes ... je vais aussi pouvoir travailler la méthode "à l'envers :

Je cadre, je fais la mise au point à l'endroit souhaité sur mon sujet et je passe l'af en manuel ...

Grace au treffle, en fonction de l'evolution de la lumière de la scène, je deplace alors mon collimateur qui me sert à ponderer mon expo la ou je le veux, je shoot, je le redeplace sur une nouvelle mesure, je shoot je le redeplace ... etc

;-))))


C'est une tres bonne chose de pouvoir activer ou desactiver la fonction de liaison en fonction des scenes... ;-)
Revenir en haut Aller en bas
fanjofada
Bronze
Bronze


Messages : 448
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 67
Localisation : 47360 Montpezat

MessageSujet: Re: K3 : travailler en matricielle avec la mesure liée au collimateur ?   Mar 02 Sep 2014, 3:15 pm

Ben voili une info fort interressante. Ne voyant pas l'interrêt de cette liaison, je ne m'en suis jamais préoccupé Crying or Very sad . C'est corrigé, je viens de les lier Wink , y'a plus qu'à...

Merci,

a+
Revenir en haut Aller en bas
https://photos-gerard.shost.ca/
FREDD
Argent
Argent
avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 26/01/2014
Age : 46
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: K3 : travailler en matricielle avec la mesure liée au collimateur ?   Mar 02 Sep 2014, 3:42 pm

parfois c'est mieux de ne pas lier ;-)

à vous de voir quand ;-)

A vos tests ;-)
Revenir en haut Aller en bas
ISO_p
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 8405
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 67
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: K3 : travailler en matricielle avec la mesure liée au collimateur ?   Mar 02 Sep 2014, 3:57 pm

Merci pour ce rappel très bien illustré. Very Happy
C'est un réglage que j'ai adopté depuis le K10 et au changement d'APN c'est la première des choses que je vais caler dans dans les fonctions.
D'ailleurs à ce propos et afin d'apporter ma petite contribution, la dernière image postée ce jour (N° 418) est faite de cette manière, car sous les arches médiévales de la ville d'Uzès, c'est sombre et les contrastes sont violents en plein mois d'août.

ci-dessous:
 

_________________
L'amour nous justifie de vivre... Et l'humour nous en console. (E.M. Cioran)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pixels-de-vent.fr
FREDD
Argent
Argent
avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 26/01/2014
Age : 46
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: K3 : travailler en matricielle avec la mesure liée au collimateur ?   Mar 02 Sep 2014, 4:48 pm

joli ;-)
Revenir en haut Aller en bas
hippo.sulfite
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 14715
Date d'inscription : 30/01/2012
Age : 70
Localisation : Val d'Oise ou Var

MessageSujet: Re: K3 : travailler en matricielle avec la mesure liée au collimateur ?   Sam 06 Sep 2014, 2:19 pm

ISO_p a écrit:
Merci pour ce rappel très bien illustré. Very Happy
C'est un réglage que j'ai adopté depuis le K10 et au changement d'APN c'est la première des choses que je vais caler dans dans les fonctions.
D'ailleurs à ce propos et afin d'apporter ma petite contribution, la dernière image postée ce jour (N° 418) est faite de cette manière, car sous les arches médiévales de la ville d'Uzès, c'est sombre et les contrastes sont violents en plein mois d'août.

ci-dessous:
 

Pareil, depuis le K10D, la mesure de lumière est liée au point AF.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://michelleroux.myportfolio.com
MaPi
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 15915
Date d'inscription : 21/01/2011
Age : 65
Localisation : Moselle et/ou Vosges

MessageSujet: Re: K3 : travailler en matricielle avec la mesure liée au collimateur ?   Sam 06 Sep 2014, 3:17 pm

FREDD a écrit:
parfois c'est mieux de ne pas lier ;-)

à vous de voir quand ;-)

A vos tests ;-)
Maintenant tout est dit Wink

bel exposé, merci

_________________
La photo:
 

En Pentax: K10D, K5 et quelques cailloux appréciés comme le Bigma (Sigma 50-500) par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.letivoli.fr/
K_Lucien
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 4352
Date d'inscription : 29/03/2014
Localisation : derrière mon viseur, insaisissable de préférence

MessageSujet: Re: K3 : travailler en matricielle avec la mesure liée au collimateur ?   Sam 06 Sep 2014, 9:30 pm

Bonsoir,

j'ai tout lu,
pas tout retenu,
pas tout comprus.

Mais, je vais de ce pas,
le manuel relire,
mes réglages je les vire,
des automatismes ne plus médire.

Blague à part, aussitôt mon premier reflex numérique en main, j'ai désactivé, changé, neutralisé tout ce qui éloignait le boîtier de mes habitudes icono-mécanophiles d'antan.
Et n'ai lu que les pages essentielles du manuel.

Depuis, grâce à plein de Pentaxiens passionnés et passionnants, je découvre peu à peu que j'ai dans les pattes un Airbus apte à survoler toute la planète, que je conduis comme une deudeuche 3 vitesses sur un chemin creux.

Et ben merci, ça me donne un programme pour les décennies à venir…

K_Lucien

_________________
Soyez fous, ouvrez les yeux !
Revenir en haut Aller en bas
https://lucien-cerami.fr/
FREDD
Argent
Argent
avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 26/01/2014
Age : 46
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: K3 : travailler en matricielle avec la mesure liée au collimateur ?   Sam 06 Sep 2014, 9:44 pm

le tout etait de montrer que en liant l'expo au colimateur y compris en matricielle, on peut utiliser alors les colimateurs pour l'af mais aussi pour faire varier l'expo dans une scene ...

si c'est plus simple ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: K3 : travailler en matricielle avec la mesure liée au collimateur ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
K3 : travailler en matricielle avec la mesure liée au collimateur ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Reflex Pentax :: Les boîtiers Pentax :: Les APS-C-
Sauter vers: